Convention et frontières

« Sixsmith, Je monte au sommet du Scott Monument chaque matin… et tout devient limpide. Si seulement tu avais vu sa clarté. Ne t’inquiète pas. Tout va bien. Tout va abominablement bien ! Je comprend maintenant que la frontière entre bruit et son n’est que convention. Toute frontière n’est que convention… qui n’aspire qu’à être transcendée. Pour transcender les conventions, il suffit simplement d’en concevoir la possibilité. Dans ces moment-là, je sens ton cœur battre aussi clairement que le mien. Et je sais que la séparation n’est qu’un leurre. Ma vie s’est affranchie des limitations de mon être. » ~ Cloud Atlas

cloudatlas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s